Sommaire Inde 2016 Les Récits Les Photos

Delhi Varanasi Agra Jaipur Pushkar


Jour 1. 1 mai: Arrivés la veille à 22h30, nous effectuons notre première plongée dans les entrailles de la bête en commençant par esquiver taxis, rickshaws (tuk-tuk) et autres charrettes à bras qui déambulent aléatoirement le long des artères bondées du quartier Pahar Gang! Notre mission: atteindre New-Delhi railways station pour réserver quelques billets de train longues distances pour nos prochains trajets dans le nord du pays. Après la mission accomplie, direction Humayun's Tomb, un énorme mausolée Moghol qui servit de modèle au fameux Taj Mahal. Pour l'atteindre nous faisons notre première expérience du rickshaw (le tuk-tuk local). Nous partons ensuite nous perdre dans le vieux quartier musulman de Nizam-ud-dim. Au programme : souks animés, boucheries exposants fièrement des morceaux de barbaque à l'air libre (40 degrés), tuk-tuk, motos, chèvres et taxis se croisant malgré l'extrême étroitesse des ruelles, et vieilles mosquées pittoresques. Et puis à un carrefour, des gens déposent leur chaussures à des gardiens (de pompes) avant de disparaître dans une petite ruelle. Comme nous sommes bien élevés (et curieux) nous faisons de même. Nous tombons d'abord sur un bassin situé derrière une grille, dans lequel des gamins se jettent joyeusement depuis le toit des bâtiments avoisinant! Puis nous découvrons un dédale de ruelles très étroites bordées d'échoppes colorées et de familles très pauvres assises (ou allongées) à même le sol. Au bout d'un labyrinthe nous atteignons une place incroyable, au milieu de laquelle figure une sorte de lieu saint à base carrée entouré de colonnes et de dorures. L'endroit est coloré par les femmes en saris qui se recueillent, et par les porteurs de plateaux chargés de pétales de roses. Des hommes aux Barbès roussis font des ablutions dans un coin. Ce tableau surréaliste est complété par l'extrême pauvreté de certaines personnes, difficile à regarder en face. Nous faisons machine arrière pour récupérer nos chaussures, puis sur le bord d'une grosse avenue écrasée de chaleur nous prenons le métro avant de rentrer à l'hôtel nous effondrer. (Repas à New de naan, de riz et d'une sauce korma magique).

Jour 2. 2 mai: Aujourd'hui direction Old Delhi, le cœur historique de la ville . Dés la sortie du métro Chandni chowk, nous tombons sur une foule compacte déambulant le long de ruelles étroites et tortueuses. L'une d'entre elles nous mène au temple Hindou au sommet duquel nous apercevons un singe. En nous approchant un peu, nous constatons que plusieurs singes se baladent dans les parages et qu'ils sont nourri par les passants leur faisant des offrandes de maïs! Un peu plus loin, des gens font des prières à tour de rôle devant un mini temple. En face, un svastika indien est représenté sur un mur. Il s'agit de l'un des emblèmes du jaïnisme, à ne pas confondre avec la croix gammée nazi, sorte de svastikas pointant vers la droite. Et puis encore des temples de diverses obédiences, des marchés, des souks, où nous nous perdons avec plaisir (en faisant abstraction des tuk tuk-tuk qui tentent de nous écraser). En nous approchant du Red Fort, immense complexe de la dynastie moghole, nous constatons qu'il est fermé le lundi...Damned!!!! Nous décidons donc de nous rendre à la grande mosquée Jama Masjid en traversant l'immense base de Chandni Chowk. Carine doit enfiler une blouse sari très stylée et nous devons tous nous déchausser pour pénétrer dans l'immense cours intérieure surplombait par deux grands minarets et trois immenses dômes de marbre blanc. Nous filons directement à l'ombre, car nos pieds sont en train de cuire sur la pierre brûlante (il fait 44 degrés aujourd'hui). Peu après, en m'approchant (Patrice), du basin central, des jeunes gens (filles ou garçons) insistent pour être pris en photo avec moi! En sortant de la mosquée, je me rends compte que je ne suis pas le seul à être exotique, puisque Yuna sert de cible photographique à un groupe de femmes en saris, puis à une seconde Famille.
Finalement, nous partons à Connaught place souffler un peu, loin de l'agitation de Old Delhi. Nous dégotons un bar lounge dans l'unique but de boire une bière indienne (il fait 44 degrés dois je le répéter!). L'intérieur est chic et surréaliste. La jeunesse dorée fument des narguilés en sirotant des "drinks" alcoolisés au son de la techno. Atmosphère qui tranche radicalement avec celle de Old Delhi! Écrasés de chaleur nous décidons de rentrer finalement à l'hôtel nous reposer.

Jours 3 à 5:  voir récits Varanasi
Jours 6 et 7:  voir récits Agra
Jours 8 à 12:  voir récits Jaipur
Jours 13 et 14: voir récits Pushkar

Jour 15. 15 mai : Après un voyage nocturne en train à travers le Rajasthan, nous atteignons Delhi au petit matin (vers 7h30). Au passage nous observons les kilomètres de bidonvilles longeant la ligne de chemin de fer dans la capitale indienne. Retour à l’hôtel Su Shree Continental au cœur du bouillonnant quartier de Pahar Gang. Juste le temps de souffler et nous partons profiter de nos dernières heures en Inde. Nous commençons par nous perdre dans les marchés de Pahar Gang, puis nous filons à pied, en métro, en Tuk-Tuk vers Old Delhi pour quelques emplettes mais aussi pour profiter des couleurs et des odeurs du marché aux épices. Une fois rassasiés, nous rentrons à notre QG!

Jour 16. 16 mai : nous débutons cette dernière journée en Inde par la visite du temple de Hanuman – Jhandewalan, situé à une station de métro de Pahar Gang. La structure externe de ce temple est une monumentale statue du dieu-singe haute de 34m ! On y entre par des gueules de démons faisant office d’entrée. A l’intérieur, résonne les cloches et les incantations au milieu des statues assez kitchs représentant diverses divinités. On peut accéder aux étages supérieurs ou au contraire descendre dans une grotte où figurent quelques statues terrifiantes de Kali, langue tirée, poignard dans une main et une tête coupée dans l’autre ! Nous sortons par une tête de lion en ayant une fois de plus l’impression d’avoir vécu une expérience à mi chemin entre le mystique et le parc d’attraction ! Départ ensuite pour l’impressionnant dédale de petites rues bordées de bazar du quartier musulman Nizam ud-Din. Puisque nous n’avons pas eu la chance d’apercevoir de tigres au parc de Ranthambore, nous décider de visiter le parc zoologique de Delhi, le plus grand du pays, où les animaux sont réputés être hébergés dans des conditions correctes ! Le tigre du Bengale est terré dans sa grotte, nous peinons à l’apercevoir ! Par contre nous contemplons un magnifique tigre blanc en mouvement cherchant un nouvel emplacement pour faire sa sieste ! Et puis nous observons d’autres animaux indiens plus rares que leurs cousins africains (lions, rhinocéros, panthères, jaguars, etc…) et tout un tas de reptiles, d’oiseaux, d’antilopes et de gazelles. Après cette très longue visite dans cet immense parc, nous filons vers l’india gate, ce genre d’arc de triomphe en pierre, de 42m de haut, rendant hommage aux 90000 soldats indiens tombés pendant la première guerre mondiale. De nombreuses familles se font photographier devant cet édifice par les photographes (nombreux également) qui proposent leur service dans le coin ! De l’india Gate part une immense avenue vers d’impressionnants monuments flanqués de grands drapeaux indiens, qui abritent les ministères. Nous parcourons le centre de cette avenue, une sorte d’immense « rambla » d’herbe (assez marécageuse par endroit car arrosée abondamment pour permettre au gazon de survivre sous cet enfer climatique !). Sous le soleil couchant nous atteignons la station de métro "Central Secretariat", au cœur de ce très chic (et très vide) quartier ministériel. Retour à Pahar Gang pour récupérer nos sacs à dos avant de rejoindre la ligne de métro conduisant à l’aéroport international Indira Gandhi. 9 heures de vol de nuit pour atteindre l’aéroport Roissy Charles de Gaulles de Paris (et perdre 35 degrés !). 2 heures de bus pour atteindre l’aéroport d’Orly (et rater notre correspondance pour Toulouse). Une heure d’attente pour intercepter le vol suivant pour Toulouse que nous atteignons 55mn plus tard. Un tramway, quelques dizaines de minutes, 15 petits degrés Celsius, nous sommes de retour au cœur du quartier de notre petite ville tranquille… Toulouse !
 


Des infos :

L'Hôtel: Su Shree Continental, quartier de Pahar Gang. Très bientôt des infos!

Quelques Prix: Très bientôt des infos! 

Delhi: Très bientôt des infos! 

Delhi Varanasi Agra Jaipur Pushkar